Bonne Saint Valentin Chéri !

La Saint Valentin est rarement fêtée chez nous. Se retrouver agglutinés avec des inconnus dans un petit restaurant, on a déjà donné : très peu pour nous ! Bien-sûr, comme tout le monde je crois, j’aime bien recevoir des cadeaux mais je crois que cette fête c’est plus qu’un nouveau bijou, des fleurs ou des chocolats. Peut-être que pour une fois dans l’année, dans nos vies de famille où on court tout le temps, on pourrait faire une pause en couple. Lire la suite

C’est Mardi-Gras !

J’ai longtemps cherché une recette de pâte à crêpes sans œuf pour que puce#1 puisse en manger malgré son intolérance. Même si maintenant elle peut manger des crêpes « classiques » sans avoir d’exéma, il m’arrive encore d’utiliser cette recette, inspirée de plusieurs recettes trouvées sur le net :

- 250 g de farine

- 500 ml de lait

- 70 g de sucre

- 50 g de beurre

- une pincée de sel

Vous pouvez utiliser de la farine sans gluten ou de la farine de châtaigne. Le lait peut aussi être remplacé par un lait végétal, de même deux cuillères d’huile de colza à la place du beurre c’est possible. Bricoler les recettes pour régaler ses loulous, c’est aussi ça être tout simplement maman !

POURQUOI ??

A trois ans Puce#1 est en plein dans la phase des « pourquoi? »  et ça fait déjà un moment que ça dure!

Au début on trouve ça mignon. C’est vrai les enfants ont une telle envie de comprendre le monde qui les entoure, c’est chou. Mais au bout de 10 « pourquoi » d’affilée ça devient compliqué ! Eh oui ça devient rapidement un jeu, une façon pour nos bambins d’attirer notre attention.

La déception de Puce#1 est grande que je ne connais pas la réponse à ses questions, du genre : « Pourquoi le ciel est bleu? ». Dans la plupart des cas, un petit tour dans le dictionnaire (si si!) ou sur Internet (le plus souvent c’est vrai!) et hop on a la réponse. Il m’arrive aussi souvent de lui dire : « je ne sais pas mais on va chercher ensemble ». Là, la bibliothèque du village est une nouvelle fois très utile ! Parfois on n’a pas de réponse, surtout pour les questions un peu métaphysiques comme « on va où quand on meurt? ».

Ne pas savoir répondre à chacune de leurs questions je pense que ce n’est pas grave. L’important c’est d’être à leur écoute, d’essayer de leur répondre en choisissant les mots en fonction de leur âge et de ne pas avoir peur ne pas savoir. On peut chercher les réponses dans les livres ou auprès des grands-parents par exemple. L’important c’est de faire de notre mieux, c’est ça aussi être tout simplement maman !

 

 

kidiklik.fr : LE site des sorties en famille

C’est le week-end et les vacances de Pâques arrivent à grand pas. Comment occuper nos loulous ? C’est toujours sympa de faire des sorties en famille ! Encore fait-il trouver des activités qui plaisent à tous …

J’ai trouvé depuis quelques temps un site qui fait tout le travail pour vous : kidiklik.fr

 

kidiklik

Créé par de « vraies » mamans, c’est une mine d’idées sorties, de tutoriels en loisirs créatifs ou encore de suggestions de lectures. En plus on parle de mon resto family friendly préféré !

Encore aujourd’hui mes filles de 3 ans et 18 mois on a adoré le spectacle Mare Nostrum de la Compagnie Montgolfière. J’ai aussi passé un trop beau moment.

Le site s’est développé sur plusieurs départements et c’est pas fini ! Foncez-y !

 

 

I’m back ! si si !

C’est MA bonne résolution 2015 : je reprends en main mon blog ! Bon ok j’ai déjà dit ça… Mais là c’est vrai hein ! L’écriture me manque, j’ai besoin de poser sur clavier mes coups de cœur, de gueule et autres billets d’humeur !

J’espère que vous trouverez des petits trucs qui vous plairont !

Bonnes lectures !

Gâteau au chocolat sans oeufs

Comme vous le savez peut-être déjà,  notre fille aînée est allergique aux blancs d’oeufs. Même si on a commencé à les introduire il y a quelques temps déjà, on y va doucement ! Alors le fondant au chocolat avec ses 4 oeufs, c’est un peu trop ! Notre petite gourmande a dû attendre ses 2 ans pour goûter le chocolat et elle adore ça. J’ai trouvé différentes recettes de gâteaux au chocolat sans oeufs, j’en ai mélangé plusieurs pour trouver LA recette : testée et approuvée ! Lire la suite

Un joli dessin animé : La petite taupe

A Noël notre fille de 2 ans a reçu un coffret de DVD : La petite taupe. Nous ne connaissions pas du tout ce dessin animé et c’est un vrai coup de cœur pour elle et pour nous !

Ce dessin animé, destiné aux enfants à partir de 2 ans, est né de la plume du dessinateur tchèque Zdenek Miler, à la fin des années 70. Il met en scène une petite taupe, Taupek, et ses amis dans de nombreuses aventures.

Chaque épisode dure seulement quelques minutes et sont sans paroles, excepté un. C’est une vraie ode à la nature et à sa protection mais sans laïus écolo ! Les dessins sont de vrais dessins, pas de 3D ni d’ordinateur, ça change ! C’est tout mignon sans être niais.

De quoi scotcher petits et grands ! Le seul risque c’est que vos petits en redemandent encore et encore !

Taupek est une star dans son pays ! En France, vous trouverez les DVD de La petite taupe aux éditions Les films du préau.

Affiche : La petite taupecoffret de DVD : La petite taupe

Un peu de respect messieurs les employeurs !

J’étais en CDD pour 4 mois quand j’ai appris que j’étais enceinte de puce#2. Comme pour ma première grossesse, j’ai eu des petits soucis et j’ai dû être arrêtée 3 semaines. Rien de grave mais il fallait que je me repose. Je me sentais mal à l’aise vis à vis de mon employeur de m’absenter alors que j’avais été embauchée pour un gros projet qui devait avancer rapidement. Mais vous en conviendrez, la santé de bébé c’est quand même plus important !

Quand j’ai repris le travail, j’ai été convoqué par le big boss. Il m’a reproché mon arrêt et de ne pas avoir dit que j’étais enceinte au moment de l’embauche. Je ne le savais pas à ce moment là et même si je l’avais su, je n’avais pas à lui dire. Bref, bonne ambiance ! Et je ne suis pas un cas isolé malheureusement !

Une de mes amies est enceinte de son premier enfant. Son chef vient de lui dire qu’elle ne sera pas remplacée pendant son congé maternité. Sachant qu’elle est toute seule sur ce service, qu’elle se démène pour mettre en place de nouveaux projets, qu’elle a énormément donné sur son poste, qu’on lui a toujours promis des choses sans résultat…je trouve ça injuste et discriminant !

Messieurs les bigs boss, arrêtez de traiter les femmes enceintes comme des sous employées ! Certes ça a un coût de remplacer une personne mais pensez à l’image que vous donnez de votre boîte. Ce que vous allez réussir à faire c’est perdre de bons employés. Mon amie et ancienne collègue (dans une autre vie) est une très bonne professionnelle, elle n’aura pas de mal à trouver un poste. Je crois vraiment à la valeur ajoutée humaine.

Il y a trop d’employeurs qui réagissent comme cela. Je trouve ça hallucinant. Si ça vous arrive, n’hésitez pas à vous rapprocher de la médecine du travail ou de vos élus syndicaux.

Voilà c’était mon coup de gueule du jour ! C’est ça aussi être tout simplement maman !

Le syndrome Lynette Scavo

La fin de l’année a été marquée par la naissance de notre deuxième fille. On a fini 2013 en beauté ! Nos deux puces ont 2 ans de différence, les journées sont donc bien remplies et la maison bien animée !

Fan de séries américaines en tout genre, j’aime beaucoup regarder Desperate Housewives. J’ai longtemps pensé ressembler au personnage de Bree Van de Kamp. Pourquoi ? Pour son côté femme d’intérieur à la maison impeccable et aux petits plats mijotés chaque jour pour sa famille. Mais ça, c’était avant. Avant d’être maman ! Et encore plus depuis l’arrivée de puce #2.

Aujourd’hui j’ai bien conscience d’être plus proche de Lynette Scavo ! Je m’habille avec le premier truc que je trouve dans mon armoire, j’ai très souvent des traces de renvois de lait sur les vêtements, je me balade avec une serviette sur l’épaule (pour les raisons citées précédemment), j’ai les nerfs à fleur de peau et parfois envie de fuir la maison. Bref, je souffre du syndrome Lynette. Vous vous reconnaissez ? Pas de panique vous êtes parents d’enfants en bas âge !

Je vous rassure je n’ai aucun regret ! Quand je suis trop fatiguée, que je ne sais plus comment faire face aux coliques et autres montagnes de couches et de linge, il me suffit de voir les sourires que mes puces échangent, leurs câlins pour oublier tous les petits soucis. Leur complicité naissante nous fait fondre ! Ce bonheur familial n’a pas de prix !

Quand certain(e)s ont hâte de retrouver le chemin du boulot, moi j’ai choisi de prendre un congé parental. Enfin je dois encore aller en parler avec la CAF… Je pense que je vais vraiment m’épanouir auprès de mes filles en gardant des parenthèses rien que pour moi ou pour être utile à l’extérieur de la maison. C’est ça aussi être tout simplement maman !